Au début du siècle dernier la vie de nos aïeules était nettement moins facile que la notre et malgré tout elles trouvaient le temps de réaliser des ouvrages incroyables.

Lorsque mon amie Monique (et si  vous alliez faire un petit tour sur son blog !) l'a sortie d'une de ses malles aux trésors, pourtant chiffonnée et jaunie, je suis restée sans voix devant cette merveille de finesse qu'elle a eu la gentillesse de m'offrir.

Lavé avec précautions,  bloqué (plus de 100 épingles) pour lui redonner sa forme initiale et séché au soleil,  voilà le col réalisé au crochet et à l'aiguille  aux fuseaux (rectification apportée par une experte)  par sa grand-mère Joséphine.

Col au crochet

Je n'ose imaginer la finesse du fil et la taille du crochet...

Détail dentelle

Nos aïeules étaient des artistes.